Après les paysages provençaux d'il y a un an, je vais vous parler aujourd'hui de nos vadrouilles familiales dans les Cévennes !! ;) Désormais rentrés depuis plusieurs jours, c'est l'occasion pour moi de revenir sur ces chouettes instants tellement nécessaires au milieu de la "folie" de l'année scolaire et professionnelle !

IMG_4207

L'occasion des premiers polaroïds immortalisant les paysages :)

Chacun d'entre nous dans la famille, à des niveaux et dans des domaines différents, avons eu nos propres défis à relever durant cette année, des tournants à préparer. Tous, nous nous sommes complètement engagés dans ce que ces 10 mois nous ont réservé en terme de surprises, de responsabilités, de joies et parfois de tristesses (il en faut forcément un peu, non ? ;) ). Nous nous sommes imprégnés de ce tourbillon complexe d'évènements, de tâches à accomplir, de pensées qui en résultaient  En somme, nous avons pleinement vécu cette année inédite, grâce à cette promesse qui nous guide...la promesse de cette parenthèse estivale, la promesse que le temps, que la succession effrénée des jours s'arrêtent un moment, la promesse de pouvoir tous se réunir pendant quelques jours, suspendre les activités à droite, à gauche de chacun, pour savourer le bonheur d'être bien ensemble. 

Nous n'avons pourtant rien fait d'excetionnel durant ces deux semaines...ou plutôt si, nous avons profité de "little things" extraordinaires au sens strict du terme ! C'est à la fois le fait d'être 24h/24 ensemble, et de s'autoriser sans scrupule des "temps calmes" pendant lesquels certains dormaient, d'autres (j'en fais partie ;) ) lisaient sans craindre d'éterniser cette pause pendant plusieurs heures, souvent même jusqu'en début de soirée. Quant au reste de la tribu le Tour de France les réunissait ;) Eh oui, cet évènement sportif est aussi à lui seul une promesse pour mon père et l'un de mes frères qui partagent ensemble ce temps fort, symbole de l'été. C'est toujours une joie de les voir aussi complices et passionnés à ce sujet. Même pour nous autres qui les regardons-parfois avec un peu de malice ;)-pris dans leur "histoire cycliste", le Tour de France reste, pour ces raisons, indissociable des vacances d'été. C'est aussi avoir l'occasion de se retrouver autour d'un jeu de société, d'en redécouvrir certains, après un saut dans la piscine ou à l'issue du dîner, quand le soleil se couche et que dans les replis des montagnes à l'horizon, apparaissent de multiples petites lueurs... C'est aussi prendre le temps avant d'aller dormir, quand il fait encore tellement bon dehors qu'il n'y a nul besoin de pull même à 23h, de s'accouder au muret et de se perdre dans la contemplation de la plaine en contrebas et des montagnes à l'horizon, ombres mystérieuses ponctuées des lueurs des villages et des phares des voitures de temps à autre. Ne pas oublier non plus la "leçon d'astronomie" familiale d'un soir !!! Une idée de ce que peut être l'idéal de simplicité ? Tout bonnement, être allongés tous les 6, sur un matelas posé à même les graviers de la cour et contempler un ciel bleu étoilé que traversent quelques nuages. Rien ne compte alors plus que ces étoiles, ces constellations que nous nous plaisions à tenter de repérer...

Rien ne manque à ces précieux instants pourtant si simples par rapport à ces journées marathons auxquelles nous nous sommes habitués. Est-ce une forme d'ennui d'avoir le temps de s'arrêter en pleine après-midi pour admirer la beauté de ce paysage qui s'étale devant nous sous un ciel bleu sans nuage où brille généreusement le soleil ? J'appellerais plutôt cela un luxe... Le luxe de s'offrir ce moment de contemplation, mais aussi de réfléxion, d'introspection. Le luxe de se mettre à l'écoute de ce monde qui nous entoure, sans aucun appareil près de nous pour venir parasiter cet instant. Juste nous, le chant des cigales, la nature nous dévoilant ses charmes. Epuration complète... Le luxe de pouvoir apaiser le tourbillon de ses pensées face à ce spectacle, mais aussi d'en faire encore venir d'autres, pleines d'espoir et de nouveaux projets pour le retour, la rentrée... Le luxe enfin de rendre grâce pour la chance d'être ici, pour l'année qui s'est écoulée, pour l'aventure que représente chaque nouvelle journée ! Oui, c'est un fait que je regrette d'oublier parfois, prise dans la routine, le quotidien. En réalité, aucun jour ne se ressemble, et chaque lever de soleil est un commencement, une occasion qu'il ne tient qu'à nous de saisir. Nous avons tous, et particulièrement lors de nos journées de travail ou de cours, un cadre qui conditionne notre journée, des obligations, des devoirs...mais nous avons aussi la liberté de remplir ce cadre, de peindre le tableau de notre journée !! A nous de savoir nous laisser surprendre, d'être prêts à agir dès que possible sur les évènements qui adviennent, d'être tournés vers l'avenir incertain...

Jusque là, vous devez probablement penser que nous avons passé deux semaines enfermés dans la maison de vacances...je vous rassure il n'en est rien. Outre des journées "pause", il y a aussi eu des journées "excursion" tout aussi gratifiantes et ressourçantes...les voici en photos !!!

Avant tout, petit aperçu de l'endroit où nous logions à Sérignac, au mas de Vincent...

IMG_4212

En bas à droite, mon lieu préféré de la maison, mon refuge lecture...bancs de pierre un peu à l'écart de la partie centrale de la maison, surplombant la plaine (nous logions dans un village niché sur une colline ;) ), avec une superbe vue !!!! Egalement point d'observation privilégié du ciel étoilé, allongée dans le creux du banc, les pieds dans le vide et la tête sur l'accoudoir ;) ... Position pas si inconfortable et offrant une vue magnifique !!

IMG_4663

 

La vue...

 

IMG_4659

IMG_4661

 

IMG_4668

IMG_4681

IMG_4670

IMG_4674

IMG_4680

Les dîners et les jeux de société éclairés par la lueur des guirlandes....

Balades à Sommières...

IMG_4200

IMG_4209

Place du Dr Dax...jour de marché le samedi !

Si jamais vous êtes dans le coin ou si vous allez un jour là-bas, je vous conseille cette incontournable expérience !! Ce jour-là, sur cette place, vous avez la possibilité de manger sur de longues tables avec bancs sous les arches de pierre en vous servant dans les différents étals du marché (présents jusque 13 h à peu près): pains de toutes sortes, tappenades, olives, fruits, légumes, fromages, charcuterie...et même un marchand d'huîtres sur cette place...  Contre un pot, c'est aux "Délices du Liban" qu'il faut vous adresser pour disposer d'une de ces tables ! Un  moment très agréable à partager en famille, entre amis, en amoureux...

IMG_4210

Le Vidourle....

Petit tour en Camargue et découverte d'Aigues-Mortes, cité royale construite selon la volonté de Saint Louis, au charme indéniable ! Passage incontournable...

IMG_1576

La Camargue...

IMG_4692

Aigues-Mortes, une cité pleine d'Histoire....

IMG_4694

IMG_1577

IMG_1578

IMG_1579

IMG_1580

IMG_1583

Flâneries dans Nîmes...

IMG_4199

IMG_4211

IMG_4216

IMG_4208

IMG_4217

...et passage au Pont du Gard, récompense bien méritée après une belle randonnée !

IMG_4206

Et enfin, passage dans Sète avant sortie plage...

IMG_4220

IMG_4221

IMG_4227

IMG_4233

 

Lors de notre dernière soirée, attablés autour d'un apéritif familial, l'un de mes frères a proposé un tour de table des meilleurs souvenirs que chacun conserve de ces vacances. Quelle joie, quelle émotion d'entendre égrener les promenades, les marchés, les parties de jeu ensemble, les divers moments de détente dont je vous ai parlé plus haut, les parties de rigolade et les moments de complicité entre frères et soeur, les petits détails pourtant loin d'être insignifiants, les petites fêtes dansantes et chantantes du village dans lequel nous étions, les instants avec des amis venus passer quelques jours avec nous, les sentiments que chacun avait pu ressentir à tel ou tel moment et bien d'autres choses encore... Que faire d'autre face à tous ces témoignages que de rendre grâce pour la chance de pouvoir avoir tout ceci en mémoire, d'être aussi bien ensemble et de savoir l'apprécier ! Petits comme grands, nous tenons à vivre ces instants et à les garder en tête, non pas comme des souvenirs évoqués avec nostalgie qui nous empêcheraient d'avancer et pour nous les enfants, de nous émanciper du cocon familial au sein duquel nous vivons pourtant des moments à l'inestimable richesse. Non, il s'agit en réalité de tirer bénéfice de cette enfance, de ce passé comme tremplin, élan afin d'aller de l'avant, de s'investir toujours davantage avec confiance, forts de ces valeurs, d'avoir appris ce qu'étaient les 'little things" dont on pouvait se nourrir, sans attendre de la vie des évènements exceptionnels et hors d'atteinte. Pour moi qui vais entamer ma première année d'étude à l'extérieur de la maison, ce sont paradoxalement la richesse de tous ces instants, la solidité de ces bases qui m'ont permis de faire ce choix.

J'espère que ce partage vous a plu ! Si vous avez déjà pris vos vacances, je souhaite qu'elles aient été aussi ressourçantes, et si elles sont encore à venir, je souhaite que vous puissiez y recueillir ce dont vous avez besoin...